Aug 242015
 

La Bibliothèque nationale de Luxembourg (BnL) participe au congrès annuel de la Fédération Internationale des Associations et Institutions de Bibliothèques (IFLA) qui a lieu du 15 au 21 août 2015 à Le Cap en Afrique du Sud. Le sujet de l’édition 2015 est : “Dynamic Libraries: Access, Development and Transformation”. Ce congrès international réunit plus de 3500 professionnels des bibliothèques.

La Bibliothèque nationale y est représentée par Yves Maurer en sa qualité de responsable des projets de numérisation de la BnL. Yves Maurer vient également d’être désigné membre du comité de la section « News Média » d’IFLA. Cette désignation illustre la reconnaissance internationale des compétences développées par la BnL en matière de numérisation de la presse.

IFLA (International Federation of Library Associations and Institutions) est la principale organisation représentant les intérêts des bibliothèques et des services d’information et de leurs usagers. Elle a été fondée en 1927 à Edimbourg (Ecosse) et a son siège à La Haye où elle est hébergée par la Bibliothèque nationale des Pays-Bas. Elle organise tous les ans un congrès international sur un continent différent. Au niveau mondial elle est le porte-parole de la profession des bibliothèques et des services d’information. Une grande partie de ses activités sont consacrées à la standardisation dans le secteur des bibliothèques. Aussi les standards élaborés au sein de l’IFLA font-ils autorité dans le secteur international des bibliothèques et au-delà. La maîtrise du défi numérique au service de la promotion des savoirs et de la culture occupe une place de choix dans les colloques et activités de l’IFLA. Les activités de l’IFLa prennent appui sur des groupes et sections thématiques coordonnés par des comités élus par les pairs.

La section « News Media » de l’IFLA, où Yves Maurer représente désormais la BnL, est issue de la « Newspaper section » de l’IFLA dont l’objet a été élargi. Elle a pour but l’échange de « best practices » et la standardisation des techniques bibliothéconomiques de gestion de l’information publiée, indépendamment du support de l’organe de publication. Elle s’intéresse en particulier aux techniques de numérisation, de préservation à long terme et à la collaboration des bibliothèques, en particulier les bibliothèques nationales, avec les producteurs, fournisseurs et diffuseurs de l’information.

IFLA, en sa qualité de fédération internationale des bibliothèques, assure des collaborations suivies avec des organisations internationales suivantes : UNESCO et les Nations Unies, « International Council of Scientific Unions (ICSU) », « World Intellectual Property Organization » (WIPO), « International Organization for Standardization » (ISO), « International Publishers Association (IPA) ».

En 2014, l’IFLA et la plupart de ses membres, dont la BnL, ont signé la Déclaration de Lyon, qui rappelle que l’accès à l’information et aux bibliothèques est essentiel au développement durable. Elle vise à s’assurer que ce principe figure dans le programme « Objectifs du développement durable », pour l’après-2015, dont l’adoption par les Nations Unies est prévue pour l’automne 2015. Il s’agit de souligner que le développement durable et la démocratie impliquent la reconnaissance du droit de la population à accéder à des informations et des données, tout en respectant le droit à la protection de la vie privée.

ifla 2015

Douwe Drijfhout (BN Afrique du Sud),  Mazelan  Anuar (Singapore) , Ulrich Hagenah (Hamburg), Arnaud Gilles (BnF), Frederick Zarndt (USA), Niels Bønding (Danemark), Yves Maurer (Luxembourg), Pär Nilsson (Suède), Krista Kiisa (Estonie), Russell Lynch (USA), Deborah Thomas (Library of Congress), Susann Solberg (DNB)

Pour en savoir plus IFLA

Sorry, the comment form is closed at this time.