Worth reading

Open Data: La BnL ouvre ses données et les rend accessibles via le site web data.bnl.lu

Désormais, chaque citoyen pourra télécharger des ensembles de données et les exploiter librement. L’ouverture des données de la Bibliothèque nationale de Luxembourg (BnL) vise un public de professionnels diversifié (data scientists, historiens, linguistes, chercheurs en humanités numériques, développeurs) et fera naître de nouvelles synergies au-delà du milieu des bibliothèques.

Pourquoi la BnL adopte-elle une politique d’ouverture des données?

En tant qu’infrastructure du savoir, la BnL doit garantir l’accès du plus grand nombre à ses contenus. À l’ère du numérique, faciliter l’accès à l’information ne se limite pas à l’élaboration d’un portail de recherche et à la mise en ligne de ressources numériques, mais requiert également la mise à disposition de données de qualité et de technologies de pointe, adaptées aux nouveaux besoins des développeurs, professionnels de l’information et chercheurs.

Elle aide la recherche, accroît la transparence des données publiques et motive les citoyens à participer activement à la diffusion des savoirs. Ceux-ci seront libres de développer de nouvelles applications, de les enrichir ou de les lier à d’autres sources d’informations.

Que trouve-t-on sur data.bnl.lu?

Sur le site data.bnl.lu, les intéressés pourront télécharger des jeux de données et de métadonnées de qualité. Ceux-ci sont tirés des périodiques luxembourgeois numérisés par la BnL et faisant partie du domaine public. Ces jeux de données vont de 250 MG à 257 GB et permettent différents niveaux d’exploitation allant de développements plus simples (fouilles de textes, détection de noms, reconnaissance automatique d’images) jusqu’à de véritables réseaux neuronaux artificiels.

La BnL fournit également plusieurs interfaces de programmation d’applications (API) et divers services web qui permettent d’interroger et de récupérer les métadonnées des catalogues de la BnL, d’automatiser des tâches et de créer de nouvelles applications.

Les jeux de données de la BnL peuvent également être consultés via le portail data.public.lu du gouvernement luxembourgeois dont la BnL est partenaire.

Vous avez utilisé nos jeux de données? Alors faites-nous part de vos réalisations, nous les mettrons en évidence sur notre site web. Utilisez le hashtag #OpenDataBnl

Portail data.bnl.lu

La réforme du droit luxembourgeois du divorce – Livre blanc

Livre blanc – PDF gratuit à télécharger

La réforme du droit luxembourgeois du divorce. Les 7 points essentiels – Par Gaston Vogel.

La nouvelle loi sur le divorce en droit luxembourgeois a été votée le 14 juin dernier et apporte son lot de nouveautés en réformant le divorce en droit luxembourgeois sur de nombreux points : ne subsisteront que le divorce par consentement mutuel et le divorce pour rupture irrémédiable des relations conjugales.

Gaston Vogel vous résume cette réforme en 7 points essentiels.

Livre blanc aimablement mis à disposition par Larcier Group.

Une exposition digitale sur la « Grande Guerre » au Luxembourg

L’exposition digitale « Éischte Weltkrich: La Grande Guerre au Luxembourg » est un projet développé par le Luxembourg Centre for Contemporary and Digital History de l’Université du Luxembourg (C²DH), ayant comme objectif d’aborder une période importante mais négligée et peu étudiée de l’histoire nationale.

L’exposition a été inaugurée le jeudi 19 avril en présence du premier ministre Xavier Bettel. Le projet résulte d’un projet de recherche lancé en février 2016 avec le soutien du ministère d’État. S’appuyant sur les collections et l’expertise de certains musées, archives et institutions culturelles majeurs du pays, le projet a progressivement approfondi et élargi son ambition et entend devenir une ressource digitale durable.

L’exposition est conçue pour intéresser une large panoplie d’utilisateurs ayant des intérêts et degrés d’expertise variés. Il est disponible en trois langues (français, allemand et anglais) et offre quatre modes de navigation indépendants mais interconnectés. Des sections additionnelles du site web comprennent des pages éducatives pour les écoles et des articles académiques téléchargeables.

Quatre points d’entrée interconnectés

Les thèmes explorés sont, entre autres, l’occupation du Luxembourg par l’armée allemande, les problèmes d’approvisionnement de la population et leurs conséquences, les tensions sociales et politiques ainsi que la manière dont la « Grande Guerre » a marqué l’historiographie et la mémoire collective du pays.

Les quatre modes de navigation sont :

  • Quatre grands thèmes – Occupation, Faim, Chagrin et Perte, Après-guerre –, présentés comme des narrations multimédias fortement visuelles, illustrent l’impact de la Première Guerre mondiale au Luxembourg.
  • La collection est une archive digitale composée d’images, films, articles de presse, livres, lettres, journaux personnels et documents officiels. Un moteur de recherche permet de filtrer les résultats selon types de source, périodes ou mots-clés. Chaque image ou artefact est accompagné d’une légende et de métadonnées.
  • Sur une carte interactive du Luxembourg, l’utilisateur peut localiser les sites liés à des événements de la Grande Guerre (p. ex. lieux ayant subi des bombardements) et à sa mémoire (cimetières militaires, monuments, etc.).
  • Une chronologie présente les événements marquants des années 1914-1920 en les liant avec les objets de la collection.

Deux sections supplémentaires du site s’adressent à des publics plus ciblés. La première, « éducation », réalisée en concertation avec l‘ Association luxembourgeoise des Enseignants d’Histoire (ALEH), propose un éventail d’activités pédagogiques pour l’enseignement secondaire. Chacune des activités proposées prend un objet de la collection du site comme point de départ pour explorer le contexte historique plus large. Le but est d’inciter à l’étude de l’histoire locale et d’engager les élèves dans des travaux de recherche en ayant recours aux outils et ressources numériques.

La deuxième de ces sections supplémentaires, « ressources », regroupe des articles scientifiques sur différents sujets liés au thème général de l’exposition.

Un programme diversifié et collaboratif

L’exposition digitale « Éischte Weltkrich » du C²DH a été réalisée en collaboration avec les Archives nationales de Luxembourg, la Bibliothèque nationale de Luxembourg, le Centre de Documentation sur les Migrations Humaines, le Centre national de l’audiovisuel, le Musée national d’histoire et d’art ainsi que le Musée national d’histoire militaire. Un partenariat a également été mis en place avec Europeana 14-18, une vaste collection digitale sur la Première Gu

erre mondiale, riche de plusieurs centaines de documents, images et artefacts liés au Luxembourg.

Le projet de recherche englobe un programme d’activités annexes, conférences, ateliers et publications. C’est ainsi que le C²DH a participé à la conception de l’exposition « Être ailleurs en temps de guerre (14-18) – Étrangers à Dudelange / Dudelangeois à l’étranger » qui peut actuellement être visitée au Centre de documentation sur les migrations humaines à Dudelange et qui s’accompagne d’un cycle d’événements et de conférences en 2018. L’exposition digitale « Éischte Weltkrich » et l’exposition à Dudelange bénéficient toutes les deux du label « Année européenne du patrimoine culturel 2018 ».

Les responsables du projet de recherche « Éischte Weltkrich » au sein du C²DH sont le Prof. Andreas Fickers et le Prof. Ass. Denis Scuto ainsi que la coordinatrice, le Dr Sandra Camarda. Le projet est financé par une convention entre le ministère d’État et l’Université du Luxembourg.

L’exposition peut être découverte sur www.ww1.lu.

EUA publishes Big Deals Survey report, the first European-level mapping of major scientific contracts in Europe

The European University Association (EUA) has published the outcomes of its first Big Deals Survey, an original initiative pursued by the association to gather more information about large scientific publishing contracts from the perspective of universities (known as ‘Big Deals’).

The EUA Big Deals Survey Report: The first mapping of major scientific publishing contracts in Europe presents data from 28 negotiating consortia (including Luxembourg). The data were gathered between July 2016 and June 2017. Data were anonymised and aggregated, thus respecting the confidential nature of the information provided by respondents. The survey focused on the functions and working process of consortia, as well as on the conditions of contracts for big deals concerning scientific periodicals, databases and e-books. The results of the survey show that consortia broadly represent the interests of relevant stakeholders from the university and library sectors and are largely driven by researchers’ needs.

The outcomes of the survey revealed, for the first time on a European scale, the magnitude of spending in big deal contracts with scientific publishers. Stark variations in the expenditure on big deal contracts across different European countries were also identified. In addition, the results of this survey point out the fact that university leadership is only directly involved in the negotiation process with publishers in about one-third of consortia, while funding for these contracts comes largely from the university and public sectors.

The EUA Big Deals Survey was developed by recommendation of the association’s High-Level Group on Big Deals and following the objectives and actions planned in the EUA Roadmap on Open Access to Research Publications adopted by EUA Council in January 2016.

A second edition of the survey will be launched shortly. The findings of the present report and those of the upcoming survey will continue to inform EUA’s work in the policy area of Open Science, namely in the association’s efforts to contribute to a more open, efficient and transparent scientific system.

More information

EUA Big Deals Survey Report: The first mapping of major scientific publishing contracts in Europe

EUA webinar: The landscape of ‘Big Deal’ contracts across Europe: views from the university sector

Neu: Enzyklopädie der Neuzeit Online // Encyclopedia of Early Modern History Online

Ab sofort bietet das Consortium Luxembourg allen Inhabern einer Leserkarte der Nationalbibliothek Luxembourg, der Universität Luxembourg oder einem der Centres de Recherche LIH oder LIST Zugriff auf ein weiteres Nachschlagewerk: Die „Enzyklopädie der Neuzeit Online“.

Eine englische Übersetzung ist unter folgendem Link verfügbar: Encyclopedia of Early Modern History Online (English version)

Die Enzyklopädie der Neuzeit bietet 400 Jahre Geschichte in einem Werk. Wissenschaftler aus der ganzen Welt führen die Erkenntnisse über das bedeutsame Zeitalter von der Mitte des 15. bis zur Mitte des 19. Jahrhunderts zusammen. Die Perspektive ist europäisch. Das bedeutet jedoch nicht, dass die Sicht auf den Rest der Welt versperrt ist. Im Gegenteil, die facettenreiche Wechselbeziehung von europäischen und anderen Kulturen wurde ausführlich betrachtet.

Die Enzyklopädie liefert aktuelle Antworten auf die Kernfragen:

  • Welche Ideen, Erfindungen und Ereignisse veränderten das Leben der Menschen?
  • In welcher Weise veränderten sich die Lebensbedingungen?
  • Wie greifen politische, gesellschaftliche und ökonomische Entwicklungen ineinander?
  • Welche großen kulturellen Strömungen kristallisieren sich heraus?
  • Wie wandelte sich die Deutung historischer Ereignisse?

Wie in einem Netz von roten Fäden werden die einzelnen Artikel miteinander verbunden. Der Leser, der den Fäden folgt, wird immer wieder auf neue und unerwartete Zusammenhänge und Verknüpfungen stoßen.

Die Enzyklopädie der Neuzeit Online basiert auf der gedruckten Ausgabe Enzyklopädie der Neuzeit (J.B. Metzler Verlag Stuttgart, 2005-2012).

Seit 2017 wird die Enzyklopädie der Neuzeit Online regelmäßig erweitert. Neue Artikel kommen hinzu und bestehende Artikel werden um neue Abschnitte und zusätzliche Literatur ergänzt. In Erweiterung des ursprünglichen Konzeptes sind neue Artikel auch einzelnen Räumen und Regionen gewidmet oder reflektieren aktuelle Trends der historischen Neuzeit-Forschung.

Enzyklopädie der Neuzeit (deutsche Version)
Encyclopedia of Early Modern History Online (English version) 

Ce Noël, profitez de Naxos Music Library et PressReader sur vos Smartphones !

PressReader permet à nos lecteurs d’accéder à des milliers de journaux et magazines locaux, nationaux et internationaux à contenu intégral en ligne, ou pour tablettes, smartphones et lecteurs électroniques fonctionnant sous iOS, Android, Android pour Amazon, Windows et Blackberry.

Les étapes à suivre sont:

1. Conectez–vous sur PressReader dans l’enceinte de l’Université du Luxembourg ou la Bibliothèque Nationale.

2. Créer un compte d’utilisateur Pressreader en cliquant sur Sign in.

pressr1

3. Télécharger l’application Pressreader sur votre tablette ou smartphone

4. Lancer l’application et logez-vous avec vos identifiants Pressreader et pas ceux de votre carte lecteur Bibnet

5. Vous pouvez dès maintenant télécharger vos titres préférés sur vos appareils

6. Maintenant vous aurez accès pendant 7 jours en dehors du réseau de la Université de Luxembourg ou la Bibliothèque nationale. Après ces 7 jours, il faut se connecter de nouveau au réseau pour réactiver l’accès

Naxos Music Library donne accès aux grands standards du répertoire classique ainsi qu’à une large sélection de répertoires spécialisés indisponibles ailleurs sur le web. Naxos Music Library Jazz  constitue une des plus larges collections de musique de jazz disponible en ligne avec plus de 100.000 titres, plus de 9000 albums interprétés par plus de 12.000 artistes jazz.

Avec les applications iPhone / iPod et Android NML mobile, les abonnés peuvent également accéder au service on the go.

Les étapes à suivre sont:

Connectez–vous sur Naxos Music Library ou  Naxos Music Library Jazz

1. Créer un compte d’utilisateur Naxos Music Library ou Naxos Music Library Jazz

2. Soyez attentifs : il faut créer un compte utilisateur pour chaque plateforme

3. Dans l’onglet Playlist, vous devez aller sur Sign up pour créer votre compte utilisateur

naxos1 naxos2

4. Télécharger l’application désirée : Naxos Music Library (NML) or Naxos Music Library Jazz (NML Jazz)

5. Lancer l’application et logez-vous avec vos identifiants Naxos et pas ceux de votre carte lecteur Bibnet

6. Vous pouvez dès maintenant écouter de la musique à travers de votre téléphone ou tablette.

Les nouvelles playlists Merry Christmas et Merry Christmas Jazz disponibles dans les bases de données Naxos Music Library et Naxos Music Library Jazz ont été conçues par le Cedom de la Bibliothèque nationale.

Le Consortium Luxembourg vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année !

 

New subscription: PNAS – Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America

CPNAS_express_finalonsortium Luxembourg is happy to announce that we’re now offering access to PNAS – one of the world’s most-cited and comprehensive multidisciplinary scientific journals, publishing more than 3,100 research papers annually. Established in 1914, PNAS publishes cutting-edge research, science news, Commentaries, Reviews, Perspectives, Colloquium Papers, and actions of the National Academy of Sciences.

The journal’s content spans the biological, physical, and social sciences and is global in scope. Nearly half of all accepted papers come from authors outside the United States.
PNAS publishes only the highest quality scientific research. Every published paper is peer reviewed and has been approved for publication by an NAS member.
PNAS is published daily online in PNAS Early Edition and in weekly issues. New content portals and new journal features provide fresh perspectives on science at a general level—features on trending topics, opinions, explanations of core scientific concepts, and exploration of science and culture—to advance understanding of all aspects of science.

Remote access is offered to PNAS for all users with a valid library card from either National Library, University, LIST or LIH.
Access via a-z.lu: http://a-z.lu/BIBNET:All_content:SFX_LOCAL954925427230

 

The Nobel Prize in Physiology or Medicine 2016: Yoshinori Ohsumi

Illustration: Niklas Elmehed. Copyright: Nobel Media AB 2016.

Illustration: Niklas Elmehed. Copyright: Nobel Media AB 2016.

The Nobel Assembly at Karolinska Institutet has today decided to award the 2016 Nobel Prize in Physiology or Medicine Yoshinori Ohsumi for his discoveries of mechanisms for autophagy.

This year’s Nobel Laureate discovered and elucidated mechanisms underlying autophagy, a fundamental process for degrading and recycling cellular components.

The word autophagy originates from the Greek words auto-, meaning “self”, and phagein, meaning “to eat”. Thus, autophagy denotes “self eating”. This concept emerged during the 1960’s, when researchers first observed that the cell could destroy its own contents by enclosing it in membranes, forming sack-like vesicles that were transported to a recycling compartment, called the lysosome, for degradation. Difficulties in studying the phenomenon meant that little was known until, in a series of brilliant experiments in the early 1990’s, Yoshinori Ohsumi used baker’s yeast to identify genes essential for autophagy. He then went on to elucidate the underlying mechanisms for autophagy in yeast and showed that similar sophisticated machinery is used in our cells.

Ohsumi’s discoveries led to a new paradigm in our understanding of how the cell recycles its content. His discoveries opened the path to understanding the fundamental importance of autophagy in many physiological processes, such as in the adaptation to starvation or response to infection. Mutations in autophagy genes can cause disease, and the autophagic process is involved in several conditions including cancer and neurological disease.

Yoshinori Ohsumi was born 1945 in Fukuoka, Japan. He received a Ph.D. from University of Tokyo in 1974. After spending three years at Rockefeller University, New York, USA, he returned to the University of Tokyo where he established his research group in 1988. He is since 2009 a professor at the Tokyo Institute of Technology.

Yoshinori Ohsumi’s key publications on a-z.lu (fulltext):

Takeshige, K., Baba, M., Tsuboi, S., Noda, T. and Ohsumi, Y. (1992). Autophagy in yeast demonstrated with proteinase-deficient mutants and conditions for its induction. Journal of Cell Biology 119, 301-311

Tsukada, M. and Ohsumi, Y. (1993). Isolation and characterization of autophagy-defective mutants of Saccharomyces cervisiae. FEBS Letters 333, 169-174

Mizushima, N., Noda, T., Yoshimori, T., Tanaka, Y., Ishii, T., George, M.D., Klionsky, D.J., Ohsumi, M. and Ohsumi, Y. (1998). A protein conjugation system essential for autophagy. Nature 395, 395-398

Ichimura, Y., Kirisako T., Takao, T., Satomi, Y., Shimonishi, Y., Ishihara, N., Mizushima, N., Tanida, I., Kominami, E., Ohsumi, M., Noda, T. and Ohsumi, Y. (2000). A ubiquitin-like system mediates protein lipidation. Nature, 408, 488-492

More information:

https://www.nobelprize.org/nobel_prizes/medicine/laureates/2016/press.html

http://www.wort.lu/de/wissen/nobelpreis-reigen-eroeffnet-medizin-nobelpreis-an-den-japaner-yoshinori-ohsumi-57f228baac730ff4e7f675b4

New TLG website

TLGlogo

Please be aware that Thesaurus Linguae Graecae (TLG) has a new website. Click “Full Corpus (Subscription required)” in the top menu to access the database.

If you wish to access the TLG, you must create a user profile. It is for free, but you must have an account and log in to use the full resources.

Click on “Register” in the top-right corner to create a user account.

tlg-register
Thesaurus Linguae Graecae contains virtually all ancient Greek texts surviving from the period between Homer (8th century B.C.) and A.D. 600, plus historiographical, lexicographic, and scholiastic texts from the period between 600 and 1453. The canon amounts to approximately 80 million words of text. A polytonic Greek font must be installed on your computer in order to view some work titles that appear in Greek.

The new Online TLG is designed to be intuitive and easy to use. Should you require assistance, have a look at their Help-Site for User Guides and short video tutorials.
TLG Help

Please find the new website her: http://stephanus.tlg.uci.edu.proxy.bnl.lu/index.php

“Luxemburger Familiennamenbuch” als Ebook

Luxemburger Familiennamenbuch CoverWoher kommen die Luxemburger Familiennamen und wie sind sie entstanden? Mit dieser Frage befasst sich die Neuerscheinung „Luxemburger Familiennamenbuch“.

Der Band präsentiert die zentralen Ergebnisse des Forschungsprojekts „Luxemburgischer Familiennamenatlas (LFA)“ (2009-2012), das vom Fonds National de la Recherche (FNR) finanziert und von Prof. Dr. Peter Gilles (Institut de langue et de littératures luxembourgeoises, Universität Luxembourg) geleitet wurde.

Erstmals werden in dieser Publikation die Familiennamen des heutigen Luxemburgs aus sprachhistorischer Perspektive analysiert und systematisiert. Die 2500 häufigsten Familiennamen werden basierend auf synchronen und diachronen Quellen sorgfältig hinsichtlich Namentyp, Etymologie, sprachhistorischer Entwicklung und geographischer Verbreitung untersucht. Die Beschreibung der Verbreitung ist nicht auf Luxemburg eingeschränkt, sondern berücksichtigt auch die Grenzregionen mit Deutschland, Frankreich, Belgien und den Niederlanden, um historische Gemeinsamkeiten und Migrationen im Raum zwischen Maas und Rhein herauszustellen. Berücksichtigung findet folglich auch der Sprachkontakt zwischen Germania und Romania. Durch ein Verweissystem werden strukturell zusammengehörige Namen (etwa Varianten, Zusammensetzungen oder Ableitungen) miteinander verbunden, sodass die Charakteristiken der Luxemburger Familiennamenlandschaft deutlich wird. Eine ausführliche Einleitung sowie mehrere Anhänge runden dieses Nachschlagewerk ab.

Aufgrund der großen Nachfrage und einhergehenden Lieferverzögerungen können Inhaber einer Bibliothekskarte der Nationalbibliothek, Universitätsbibliothek oder eines der Forschungszentren LIST oder LIH nun ihre Recherche im „Luxemburger Familiennamenbuch“ auch online durchführen.

Das Ebook kann vollständig oder als einzelne Kapitel bei de Gruyter für den privaten Gebrauch bzw. zu Forschungszwecken heruntergeladen werden:

Ebook “Luxemburger Familiennamenbuch”

Weitere Informationen